Le Monoï de Tahiti® : La tradition sacrée de la Polynésie française

Le Monoï de Tahiti® est une macération de la fleur de tiare Tahiti (Gardenia tahitensis) dans de l’huile de noix de coco (Cocos nucifera).

Crédit photo : Pixabay

Huile de beauté ancestrale des Ma’ohi, son utilisation explose après la seconde guerre mondiale où des produits dérivés à l’odeur culte se retrouvent dans toutes les parfumeries. Depuis lors, toutes les marques ont utilisé cette odeur pour parfumer leurs soins d’été, souvent à l’aide de fragrances synthétiques, car la fleur de tiaré à l’odeur exquise ne peut pas parfumer à elle seule les soins.

Le monoï est non seulement un soin olfactif (aussi puissant qu’une huile essentielle, selon moi), mais de par sa base d’huile de noix de coco, il nourrit, apaise, régénère aussi bien la peau que les cheveux. C’est un soin en soi, qui s’utilise seul ou dans votre préparation maison.

Crédit photo : Pixabay

De nombreux tests ont été réalisés sur ce point en laboratoire. On dit qu’il ne comporte aucun risque de réaction cutanée ou allergique, toutefois sur ce point je vous conseille toujours de faire un test cutané, car le monoï contient systématiquement une fragrance pour laquelle nous n’avons jamais la composition.

Le Monoï de Tahiti® est une appellation d’origine contrôlée et une marque déposée que l’on ne peut pas utiliser sans autorisation.

Saviez-vous que la méthode ancestrale pour extraire les pouvoirs de la fleur de tiaré consistait à faire macérer des Bernards L’Hermite écrasés (J’ai créé un terme plus doux : écrapoutis) dans l’huile de coco ? Pas très cruelty free, n’est-ce pas ! Cela permet d’extraire plus rapidement les propriétés de la fleur grâce aux sucs gastriques de la bestiole. Bon, j’arrête, mais quand même, ce Monoï est une rareté et il coûte très cher sur le marché, réalisé entièrement à la main par les artisans.

Dans la plus pure tradition, on ajoute aussi parfois de la poudre de perles pour augmenter le pouvoir hydratant du Monoi.

Alors attention tout de même, tous les monoï de ne se valent pas sur le marché mais alors PAS DU TOUT. Le véritable Monoï de Tahiti® doit venir de la Polynésie française, il doit être à l’état solide dans le flacon lorsque la température est inférieure à 20 degrés. L’odeur ne doit pas être entêtante, mais très agréable. Vérifiez la liste des ingrédients qui le composent et idéalement, il ne devrait rien y avoir rien d’autre que : Cocos nucifera oil , Gardenia tahitensis , tocopherol, fragrance. Et surtout, achetez-le biologique.

Comment l’utiliser ? Pur, pur et encore pur. Sur le corps, les cheveux, dans le bain, dans vos préparations, masques, crèmes, baumes, shampoings solide, etc. Il apportera le côté nourrissant de l’huile de coco et l’odeur inégalée de la fleur de tiaré !

Pour le trouver au Québec, Monoï de Tahiti®, AOC et biologique, c’est ici : Monoï de Tahiti®

Je n’ai même pas besoin de vous donner une recette, il s’utilise tout seul tout au long de l’année !

Maintenant, je vous souhaite de faire un agréable voyage à Tahiti

Crédit photo : Pixabay
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s