Comment laver des serviettes hygiéniques lavables ?

Vous avez sauté le pas des serviettes hygiéniques lavables ?

En fait, tout cela n’a rien de nouveau et ce n’est pas une tendance actuelle mais un retour en arrière puisque nos grands-mères, elles, n’avaient pas le choix, il n’y avait rien d’autre jusque dans les années 60 .

Lorsque j’ai raconté à ma propre mère ma grande fierté d’avoir enfin abandonné le jetable, elle a crié, me traitant de folle, limite d’attardée. J’étais à ses yeux, une vraie has been 🙂

Certes, je le concède, c’est un tout petit peu plus contraignant, mais au niveau de l’impact écologique, je fais mon Colibri !

Il vous reste donc maintenant à entretenir l’objet, pour ce faire, il vous faut :

  • Un pot recyclé assez grand, opaque possédant un couvercle (pour plus de discrétion);
  • de l’eau froide;
  • du savon de Marseille;
  • du borax;
  • mon détachant.

Les étapes :

  1. Faites tremper les serviettes souillées dans de l’eau froide (surtout jamais chaude malheureuse! la tâche ne partirait plus) quelques heures dans un pot assez grand, opaque et qui ferme idéalement, pas besoin d’alerter le mâle de la famille;
  2. Au bout de quelques heures, rincez, passez du savon de Marseille sur les tâches sans rincer;
  3. Remettez à tremper dans de l’eau froide (environ un litre) et ajoutez une cuillère à soupe de Borax; Laissez tremper 24 heures;
  4. Au bout de 24 heures, essorez et déposez mon super Détachant s’il reste quelques tâches, sinon passez à la dernière étape;
  5. Passez en machine, au sèche-linge et c’est fini !

En image, le résultat, IMPECCABLE !

Comment laver des serviettes hygiéniques

Pour les serviettes lavables, made in France, c’est du côté de Mylène qu’il faut aller voir. Je vous invite à l’encourager, elle se lance en affaires !

4 réflexions sur “Comment laver des serviettes hygiéniques lavables ?

  1. C’est exactement ce qui est arrivé Madeleine, je les laissais tremper dans un bocal opaque, mais une seule salle de bain et deux jeunes garçons, en plus d’un mari qui passaient devant le bocal plusieurs fois par jour, cela a fini par me dégouter moi-même, et j’ai pensé à ma maman, et je me suis dit qu’elle avait raison, que toutes les révolutions que les femmes ont faites, c’était bien pour avoir du temps pour autre chose…

    J’aime

  2. Super, votre réponse me fait plaisir, car j’avais un souvenir pas très folichon de cette période où il fallait d’abord laisser tremper ces serviettes dans l’eau froide, puis les laver, pour qu’elles restent blanches. Le pire, c’était quand on les gardait une journée entière à l’école. Merci pour votre réponse et bonne journée

    J’aime

  3. Bonjour Madeleine, merci beaucoup pour votre message. Cinq ans sont passés depuis cet article et je suis revenue au jetable, bio, mais jetable. Belle journée à vous.

    J’aime

  4. Bonjour, en tant que grand mère has been comme elles disent, je leur souhaite bien du courage à toutes ces petites nanas pour adopter cette nouvelle mode écolo. Pour ma part, j’avais accueilli avec joie les serviettes jetables et les tampons.
    PS : j’ai 72 ans et 2 petites filles

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s